Chaire Réseaux Sociaux

Antonio A. Casilli

Antonio A. CASILLI est maître de conférences en Digital Humanities àParisTech et chercheur en sociologie au Centre Edgar-Morin (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris).

Recherches

Ses recherches portent principalement sur le corps, la santé et les usages informatiques. Il a mené plusieurs terrains d’enquête internationaux (notamment aux EU, en Chine et au Brésil). Depuis 2009, il coordonne plusieurs projets de recherche sur les réseaux sociaux en ligne, la santé et la vie privée. Il s’occupe aussi de méthodologies avancées de la recherche en sciences sociales, notamment de simulations multi-agents.

Publications

En plus de plusieurs publications scientifiques en français, anglais et italien, il est l’auteur de trois ouvrages. Les liaisons numériques (Seuil, Paris, 2010) est une étude sur la façon dont le Web reconfigure les formes de la sociabilité contemporaine. Stop Mobbing (DeriveApprodi, Rome, 2000; reprint 2001) est une analyse de la violence communicationnelle dans le capitalisme cognitif. Son premier livre, La Fabbrica Libertina (Manifesto Libri, Rome, 1997; 2e édition 2000), a été défini « une lecture cyborg-marxiste de l’oeuvre du Marquis de Sade ». (Aller à la liste complète des publications)

Ouvrages

1. AA Casilli (2010) Les Liaisons numériques : vers une nouvelle sociabilité ? [Digital Liaisons : Towards a New Sociability ?], Paris : Seuil site web

Coordination d’ouvrages

1. AA Casilli (2011) Coordination scientifique de « Cultures du numérique », numéro spécial de la revue Communications, n. 88 lire l’introduction.

2. AA Casilli (2009) Coordination scientifique de « Le corps à l’épreuve des cultures numériques », dossier de la revue Esprit, n. 353, 151-217 lire l’introduction.

Articles dans des revues à comité de lecture

1. AA Casilli, P Tubaro, P Araya (2012) « Ten years of Ana. Lessons from a transdisciplinary body of literature on online pro-eating disorder websites », Social Science Information, vol. 51, n. 1 (accepté, en cours de publication). [1]

2. AA Casilli (2010) « A history of virulence : the body and computer culture in the 1980s », Body and Society, vol. 16, n. 4, pp. 1-31.  [2] – pdf.

3. AA Casilli (2010) « Petites boîtes’ et individualisme en réseau Les usages socialisants du web en débat » [Little Boxes and Networked Individualism : The Debate Around Web Use and Social Cohesion], Annales de l’Ecole de Mines – Réalités Industrielles, vol. 216, n. 4, pp. 54-59. [3] pdf

4. P Tubaro & AA Casilli (2010) « ’An ethnographic seduction’ : how qualitative research and agent-based models can benefit each other », Bulletin de Méthodologie Sociologique, n. 106, pp. 59-74 [4] – pdf preprint.

5. AA Casilli (2009) « Le Stéthoscope et la Souris : Savoirs médicaux et imaginaires numériques du corps » [The Stethoscope and the Mouse : Medical knowledge and digital imaginaries of the body], Esprit, n. 353, pp. 175-188 [5] – pdf preprint (republié dans la revue Santé Conjuguée, oct 2011, n. 58).

6. AA Casilli (2009) « Culture numérique : L’adieu au corps n’a jamais eu lieu » [Computer Culture : We have never been disembodied], Esprit, n. 353, pp. 151-153 [6] – pdf preprint version.

7. AA Casilli, S Sanchez, P Tubaro, N Antille (2008) « Négocier le plaisir dans la consommation alimentaire : une étude sur trois groupes de migrants de l’aire métropolitaine de Los Angeles » [Negotiating pleasure in food consumption : A study on three migrant groups in Los Angeles Metropolitan Area], Cahiers de l’OCHA, n. 13, pp. 108-116. pdf preprint

8. S Sanchez, AA Casilli (2008) « Status and use of food products with health claim (FPHC) in the USA, France and Japan : An anthropological perspective », Food Quality & Preference, vol 19, n. 8, pp. 682–691 [7].

9. AA Casilli (2005) « Les avatars bleus. Autour de trois modalités d’emprunt culturel au sein de la cyberculture » [Blue avatars. About three modalities of cultural borrowing in computer culture], Communications, n. 77, pp. 183-202 – [8] pdf.

Working papers

1. AA Casilli (2011) « Bums, Bridges, and Primates : Some Elements for a Sociology of Online Interactions », Social Science Research Network, [11] pdf.

2. AA Casilli & P Tubaro (2011) « Why Net Censorship in Times of Political Unrest Results in More Violent Uprisings : A Social Simulation Experiment on the UK Riots », Social Science Research Network, [12] pdf.

Articles dans des ouvrages collectifs

1. AA Casilli (2011) Usages numérique en santé : conflictualité épistémique et sociale dans les communautés de patients en ligne, in Claude-Marie Laedlein-Greilsammer (dir.) Internet : des promesses pour la santé ? Actes des Journée 2011 Euro Cos Humanisme et Santé, Paris, Editions de Santé, p. 181-191 pdf.

2. AA Casilli (2011) « La surveillance participative », Problèmes politiques et sociaux, no 988 « Contrôles et surveillances dans le cyberespace », La Documentation Française, septembre, p. 21.

3. AA Casilli (2011) Τα μπλε avatar : Γύρω από τις τρεις στρατηγικές πνευματικής ιδιοποίησης στην καρδιά της κυβερνοκουλτούρας [Blue avatars. About three modalities of cultural borrowing in computer culture (trad. du français : Katerina Kritzilaki)], in Efstratios Papanis (dir.) Μεθοδολογία Έρευνας και Διαδίκτυο [Research Methodology and the Internet], Athens, Ekdoseis I Sideris, p. 141-174, [13] pdf preprint.

4. AA Casilli (2011) « Le cyber-adultère », Problèmes politiques et sociaux, no 984 « Internet et réseaux sociaux », La Documentation Française, mai, p. 39.

5. AA Casilli (2011) « Pratiquer la transdisciplinarité dans la discipline. Temporalité, territorialité et réalisme des professions scientifiques » [Practicing transdisciplinarity within the discipline. Temporality, territoriality and realism in scientific careers], in Frédéric Darbellay et Theres Paulser « Au miroir des disciplines. Réflexions sur les pratiques d’enseignement et de recherche inter- et transdisciplinaires », Berlin, Peter Lang, 65-81. [14] pdf

6. AA Casilli (2010) « Technologies capacitantes et « disability divide » : Enjeux des usages numériques dans les situations de handicap », [Enabling technologies and « disability divide : Computing and disability]in Joël Gaillard (dir.), Vers la fin du handicap ? Pratiques sportives, nouveaux enjeux, nouveaux territoires, Nancy, PUN, 2010, pp. 501-515. pdf preprint.

7. AA Casilli (2005) « Le débat sur le nouveau corps dans la cyberculture : le cas des Extropiens », [The Debate on the new body in cyberculture : the Extropian case] in O. Sirost (éd.) Le Corps Extrême dans les Sociétés Occidentales, Paris : L’Harmattan, pp. 297-329 pdf preprint.

Informations diverses :

  • Après une tesi di laurea en économie politique à l’Université Bocconi de Milan, il a obtenu un diplôme de master en conception multimédia et ensuite, un doctorat en sociologie à l’EHESS.
  • Antonio A. Casilli est membre du conseil de laboratoire de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (UMR8177 EHESS/CNRS) et rapporteur pour plusieurs revues en France et au Royaume-Uni.
  • Il est membre de l’Association Française de Sociologie (AFS) et de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (OMNSH).
  • Il a coordonné un numéro spécial de la revue Communications consacré aux cultures du numérique (Seuil, mai 2011). Dans la revueEsprit, il a dirigé le dossier « Le corps à l’épreuve du numérique »(avril 2009).
  • Depuis 2012 il est chroniqueur sur Radio France Culture.
  • Il anime le blog de recherche Bodyspacesociety et la veille Twitter@bodyspacesoc

Back